Vous êtes ici

Filtrer par

Développement international

Management de projet Actualité 20/03/2017

 

 Ne pas maîtriser les risques ... C'est le tout premier risque !

 

 

Il y a quelques années, maîtriser les risques associés au développement international consistait essentiellement à faire une solide analyse de marché, à bien planifier son implantation, à sécuriser le contrôle qualité et la distribution, à recruter les bons cadres et bien sûr à bâtir le montage financier permettant de se lancer en contrôle. Maîtriser les risques, c’était anticiper tout ce qui pouvait faire déraper le projet sur le plan strictement business.

 

 

« La réalité, nous dit Thierry GIBERT, Président du Conseil d'Administration de CentraleSupélec Exed, c’est qu’aujourd’hui nous faisons face à de nouveaux risques qui ne sont pas de l’ordre du marketing ou de la gestion opérationnelle. Les entreprises en sont conscientes, mais elles n’ont ni le temps ni les moyens de les analyser de façon à la fois globale et spécifique. Elles sont donc beaucoup plus vulnérables qu’elles ne le pensent. »

 

 

Nouvelles réalités… nouveaux risques

 

 

Thierry Gibert peut nous parler longuement de la complexité de la situation: il est l’initiateur de la formation Executive Certificate Maîtriser les risques du développement international. De quels nouveaux risques parle-t-on ? « La mondialisation des marchés, les accords de libre-échange, le développement du commerce avec les pays émergents dont les cadres juridiques sont incertains, la montée des guerres civiles et des conflits régionaux, le piratage informatique, les prises d’otages sont autant de risques qui ne peuvent pas être pris à la légère tellement les enjeux sont importants. Maîtriser ces risques fera la différence entre tirer profit d’une expansion à l’international et se retrouver avec une énorme perte à essuyer. »

 

Si la maîtrise totale des risques relève de l’utopie, la formation offerte par CentraleSupélec Exed permet au participant d’avoir une vue globale de ces risques, tant en amont de la prise de décision que pour la gestion d’implantations locales. Les employés de l’entreprise pourront être formés pour pouvoir prendre les bonnes décisions au bon moment avec l’appui des spécialistes des domaines concernés.

 

 

Une formation adaptée à l’étendue et à la complexité des risques

 

 

Les domaines couverts par cette formation sont nombreux et variés puisque toute implantation à l’international ou joint-venture doit tenir compte des aspects juridiques, fiscaux et culturels, de la cybersécurité, de la propriété intellectuelle, de la sécurité des employés sur place et la liste est longue. Un spectre très large, donc, qui nécessite que le participant maîtrise des outils spécialisés d’analyse globale des risques. La pédagogie est conséquemment beaucoup axée sur l’échange et le partage d’expériences avec les professionnels invités et les chercheurs. « Le risque est un domaine dans lequel l’échange sur des expériences et des exemples concrets permet à la fois de sensibiliser sur les risques potentiels et de se familiariser avec les approches et les solutions qui permettent de les maîtriser », précise Thierry Gibert. « Cette formation très pointue vise également à développer progressivement un réseau de personnes concernées par ces sujets afin qu’ils trouvent les ressources nécessaires au traitement des risques dans toutes les circonstances. »

 

 

Un savoir devenu essentiel

 

 

Pour beaucoup d’entreprises, l’internationalisation est une étape incontournable de la croissance. Qu’il s’agisse de conquérir de nouveaux marchés, d‘avoir accès à des nouvelles technologies ou encore de produire dans des conditions plus favorables, beaucoup de PME et d’ETI se tournent vers l’exportation ou l’implantation à l’étranger. Dans le contexte de l’augmentation constante des risques, en variété comme en intensité, la maîtrise de ces risques est une discipline dont personne ne saurait se passer. Muni d’un Executive Certificat MRDI et membre du vaste réseau des anciens de CentraleSupélec, le participant devient une personne-clé de son organisation.

 

 

 

En savoir pluS        Participez à la webconférence

 

 

Thierry Gibert, Président du Conseil d'Administation de CentraleSupélec Exed, est consultant en fusions-acquisitions et implantations internationales depuis plus de 20 ans et co-fondateur et associé gérant du bureau français de la société internationale de M&A CDI Global. Il a vécu et travaillé aux Etats-Unis, en Pologne, en Autriche et en Italie et conseillé de nombreux grands groupes, ETI et PME dans leur développement international, dans le cadre de missions ou en tant qu’administrateur ou membre de leur conseil stratégique

Sébastien Delmotte Responsable pédagogique des EC MRDI et Management Global des Risques, co-dirige la société MAD-Environnement spécialisée en management des risques et en analyse de données.

Il a également colaboré au livre d'Alain Desroches « Analyse Global des Risques : principes et pratiques » aux éditions Lavoisier, avec Nadia Aguini, Michel Dadoun.

 

 

Retour aux articles